ICEA

Institut de coopération pour l'éducation des adultes
 

Actualités

L’alphabétisation familiale et le droit d’apprendre

Grand-père et sa petite fille s'adonnent à la lecture

En cette Journée de l'alphabétisation familiale, l’Institut de coopération pour l’éducation des adultes (ICÉA) tient à rappeler que l’affirmation du droit d’apprendre tout au long de la vie demeure l’un des meilleurs moyens pour forger une société plus épanouie et plus apte à relever les défis des années à venir. À ce titre, l’ICÉA salue toutes les initiatives d’alphabétisation familiale tenues aujourd’hui à la grandeur du Québec. Ces initiatives contribuent à l’affirmation du droit d’apprendre tout au long de la vie et au développement des capacités d’apprendre des familles québécoises (voir la liste des activités sur le site Web de la Fondation pour l'alphabétisation).

Lancement d’une publication en ligne de l’ICÉA

Apprendre + Agir, publication en ligne de l'ICÉA
L’ICÉA lancera une publication en ligne intitulée Apprendre + Agir, le mardi 24 février prochain, au Centre Saint-Pierre, à Montréal. Cette publication en ligne se compose de deux articles de fond et d’une série de 21 indicateurs dressant un portrait de l’éducation des adultes au Québec. Ce lancement se fera en présence des membres du conseil d’administration de l’ICÉA.  

Séminaire de l’ICÉA et du CIRDEP sur les indicateurs de l’éducation des adultes

Logo post 2015

L’Institut de la statistique de l’UNESCO consulte présentement sur les indicateurs qui pourraient être utilisés pour faire le suivi des orientations en éducation du prochain programme de développement pour la période de l’après-2015. Pour permettre aux acteurs québécois de l’éducation des adultes de contribuer à cette réflexion, l’ICÉA et le Centre interdisciplinaire de recherche-développement sur l’éducation permanente (CIRDEP) tiennent un séminaire de travail le 23 janvier 2015, à l’UQAM. Le séminaire a lieu de 9 h 30 à 12 h. Le local reste à déterminer. 

L'éducation populaire et l'action communautaire autonome

J'aime l'éducation populaire - photo de André Querry
Le 11 décembre dernier, l’ICÉA participait à la journée de réflexion sur les pratiques d’éducation populaire des organismes d’action communautaire autonome organisée par la Commission de l’éducation des adultes et de la formation continue. À cette occasion, les nombreux organismes invités ont fait valoir l’importance de créer des conditions qui soient propices à une plus grande collaboration entre l’éducation populaire et les secteurs plus formels de l’éducation des adultes.

Lancement du rapport de recherche « La pertinence des Centres d’éducation populaire de Montréal »

Rapport de recherche – La pertinence des Centres d’éducation populaire de Montréal

La pertinence des Centres d’éducation populaire (CEP) de Montréal est une question brulante d’actualité. En effet, les baux des six centres prennent fin le 31 mai 2015 sans aucune garantie de renouvellement. C’est dans ce contexte que le service aux collectivités de l’UQAM a soutenu une recherche sur les CEP, ce qui permet de développer des outils pour appuyer leur défense et leur promotion.

Centre d'éducation populaire : le ministre Bolduc s'engage, mais InterCEP est loin d’une solution permanente

manifestation centre d'éducation populaire du 4 décembre

Les centres d'éducation populaire de Montréal, regroupé dans le réseau InterCEP, se sont rendus à Québec pour manifester devant l'Assemblée nationale le jeudi 4 décembre dernier. Leur objectif était d'attirer l'attention sur leur situation possible d'éviction en remettant la pétition pour la survie des centres, mais aussi d'interpeler le ministre de l'Éducation, des Loisirs et du Sport, Yves Bolduc, sur leur sort, Le réseau InterCEP constate une avancée, mais on est loin d'une solution permanente. Nous reproduisons ci-dessous leur communiqué à la suite de l'action, qui présente finalement la position de M. Bolduc dans leur dossier. Pour InterCEP, « La politique d’austérité ne doit pas priver ces personnes d’un droit inaliénable : l’éducation. C’est au ministère de l’éducation et au gouvernement de garantir, à tous, le droit d’apprendre tout au long de sa vie. Le ministre Coiteux doit entendre le message : on ne peut  atteindre la prospérité économique au détriment du droit à l’éducation pour tous. »

Rapport du CSE sur les programmes d’études : les défis du nouveau programme de la Formation générale des adultes

Page couverture rapport CSE

Le Conseil supérieur de l’éducation a consacré son Rapport sur l’état et les besoins de l’éducation 2012-2014 à la question de la réforme des programmes d’études. Le curriculum de la Formation générale des adultes (FGA) a retenu l’attention du Conseil, ce que l’ICÉA tient à saluer. Le Conseil explique que la spécificité de l’organisation scolaire de la FGA suscite d’importants défis pour la réforme du curriculum de la FGA, défis qui sont accentués par le report de cette réforme et l’absence d’indications sur son éventuelle relance. 

Mot clés :

Lettre ouverte au Premier Ministre du Québec: "Nous refusons l'austérité"

manifestation contre l'austérité 31 mars 2014

L’ICÉA s’associe avec une vaste coalition d’organisations sociales pour transmettre une lettre ouverte au Premier ministre du Québec concernant les politiques d’austérité que son gouvernement met en place. L’ICÉA appelle du même coup à lutter contre l’austérité et son équipe et plusieurs de ses membres seront présents aux manifestations d'aujourd'hui à 13h à la Place du Canada (Montréal) et Parc des Champs-de-Batailles (Québec). Nous reproduisons ici la lettre ouverte au premier ministre.

Mot clés :

Centres d’éducation populaire : à la porte dans 6 mois ?

© 2014 FOTOimage

Les centres d'éducation populaire (CEP) de Montréal verront leurs baux prendre fin le 31 mai 2015. Afin de faire un bilan de la situation, InterCEP (regroupement des six CEP) appelait à une assemblée publique le 21 novembre dernier. Environ 200 personnes étaient réunies pour l'occasion. De fructueuses discussions ont eu lieu quant aux actions à entreprendre pour assurer la survie des CEP.

Paolo Federighi à Montréal : quand formation rime avec croissance

Paolo Federighi

Sous l’impulsion des idées mises de l’avant par Paolo Federighi, spécialiste italien de la formation en milieu de travail, une petite révolution s’est opérée chez Ferrari. Désormais, le motoriste italien ne forme plus ses employé-es : il stimule leur développement en misant sur des occasions d’apprendre au quotidien! La nuance peut apparaître subtile, mais elle inscrit Ferrari au nombre des organisations qui adoptent une perspective apprenante.

Pages

S'abonner à Flux de la page d'accueil