ICEA

Institut de coopération pour l'éducation des adultes
 

États généraux de l'enseignement supérieur

États généraux de l’enseignement supérieur : l'ICÉA consulte ses membres

États généraux de l'enseignement supérieurAfin de préparer sa participation à la rencontre des États généraux de l’enseignement supérieur (ÉGES) qui se tiendra à Montréal les 3, 4 et 5 mai prochains, l'ICÉA consulte ses membres. En lien avec nos orientations stratégiques et les thèmes retenus pour les ÉGES 2018, cette consultation s’intéresse tout particulièrement aux populations étudiantes les plus susceptibles de se retrouver en situation d’exclusion sociale, économique ou éducative.

États généraux de l'enseignement supérieur : activité de l'ICÉA

Afin de préparer sa participation à la rencontre des États généraux de l’enseignement supérieur (ÉGES) qui se tiendra à Montréal les 3, 4 et 5 mai prochains, l'ICÉA consulte ses membres et partenaires. En lien avec nos orientations stratégiques et les thèmes retenus pour les ÉGES 2018, cette consultation s’intéresse tout particulièrement aux populations étudiantes les plus susceptibles de se retrouver en situation d’exclusion. 

 
1 Start 2 Complete
1 Le soutien financier
En ce qui concerne le financement de l’éducation supérieur au Québec, l'ICÉA s’intéresse tout particulièrement aux besoins de certaines populations adultes susceptibles de vivre des situations d’exclusion, notamment les personnes immigrantes, autochtones, handicapées ou monoparentales qui réalisent des études supérieures. Ces personnes doivent être en mesure d’assumer les frais engendrés par leurs études. Ces personnes sont par ailleurs en droit d’avoir accès à des services d’accueil, d’intégration et de soutien susceptibles de favoriser leur réussite et leur persévérance en enseignement supérieur. À ce titre, l'ICÉA demande :
2. La conciliation études/famille/travail
L'ICÉA s’intéresse également à la situation des étudiantes et des étudiants qui occupent un emploi (à temps plein ou à temps partiel) ou qui ont des enfants (surtout en situation monoparentale). En effet, la question de la conciliation étude/famille/travail est au cœur de nos préoccupations depuis longtemps. Cette question est d’autant plus préoccupante en raison des frais qui sont associés à l’enseignement supérieur. À ce titre, l'ICÉA demande :
3. La représentation et la démocratie dans les instances décisionnelles
Dans son mémoire sur la gouvernance dans l’enseignement supérieur publié en 2016, l'ICÉA prenait position sur la représentation de l’éducation des adultes au sein des instances décisionnelles des établissements d’enseignement supérieur. L'ICÉA soutient que le « secteur de l’éducation des adultes doit être représenté adéquatement » au sein de ces instances et que cette « représentation doit tenir compte de la diversité des actrices et acteurs en éducation des adultes, notamment les adultes en formation. » L'ICÉA souhaite ainsi que le développement de l’enseignement supérieur se fasse de pair avec celui de l’éducation des adultes. À ce titre, l'ICÉA demande :
Identification
Nous vous invitons à vous identifier si vous souhaitez que votre contribution à cette consultation sont officiellement reconnue. Les personnes ou les organisations souhaitant garder l'anonymat doivent cocher la case appropriée dans le champ "autorisation de divulgation". L'ICÉA se réserve le droit de sélectionner les contributions dont il fera état dans le rapport produit à la suite de cette consultation.
Facultatif. Vos coordonnées nous permettront toutefois de communiquer avec vous s'il s'avérait nécessaire d'obtenir des précisions en lien avec votre contribution.
S'abonner à RSS - États généraux de l'enseignement supérieur