ICEA

Institut de coopération pour l'éducation des adultes
 

L’ICÉA, solidaire de la résistance contre l’austérité

Manifestation du 31 octobreOrganisation en défense du droit d'apprendre à tout âge, l’ICÉA exprime son appui à la manifestation qui a lieu ce vendredi 31 octobre à 11 h, au coin des rues Mcgill College et Sherbrooke, en vue de développer la résistance contre les politiques d’austérité. L'ICÉA fera de même pour l’autre manifestation prévue le samedi 29 novembre prochain également.

L’éducation des adultes n’y échappe pas

L’ICÉA est parmi les premières organisations touchées par les coupes de financement, alors que la fin des subventions pour la campagne de valorisation de la Semaine québécoise des adultes en formation a été annoncée en juin dernier. De plus, l’ICÉA constate des coupes importantes dans le financement des activités de nos membres et des réseaux en éducation et formation des adultes. C’est pourquoi nous avons participé aux deux rencontres appelées par les organisations syndicales dans le but d’accroître la concertation entre les différentes organisations sociales, communautaires, écologistes, féministes et syndicales au Québec pour mieux bâtir la résistance aux politiques d’austérité du nouveau gouvernement du Québec.

Pour un front commun des mouvements sociaux contre l'austérité !

Nous ne pouvons que saluer l’appui mutuel des différentes composantes des mouvements sociaux aux initiatives prises par différents réseaux. Inquiets de voir une dynamique de dispersion des forces, nous constatons que les différentes organisations collaborent en insistant sur la convergence des appuis pour bâtir un réel mouvement unitaire de résistance aux politiques d’austérité. En effet, l’ensemble des organisations syndicales ont exprimé leur appui à la manifestation du 31 octobre à l’initiative de la Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics et, d’un autre côté, nombre d’organisations de la Coalition ont exprimé leur intention d’appuyer la manifestation du 29 novembre, initiée par le mouvement syndical.

Lors de la dernière assemblée générale de l’ICÉA, le plan de travail adopté comprend l’engagement « de répondre positivement à la constitution d’un front commun des mouvements sociaux contre l’austérité ». Il s’agit, pour l’ICÉA, d’un appui à la mise en place d’une large convergence des mouvements de résistance face aux politiques du nouveau gouvernement du Québec, et non pas de s’engager sur la base d’un appui à un regroupement en particulier. Comme contribution à ce mouvement et dans la mesure des moyens disponibles, nous nous engageons « à faire connaître la réalité des compressions dans le secteur de l’éducation et de la formation des adultes de manière large ».