ICEA

Institut de coopération pour l'éducation des adultes
 

Communication de l'ICÉA à un colloque sur Guy Bourgeault

Logo ICÉA
La communication de l’ICÉA a porté sur des réflexions de Guy Bourgeault exposant des conditions favorisant la libération de l’acte d’apprendre, le thème du colloque du Groupe de recherche éthique en Éducation et en Formation. Des écrits de Guy Bourgeault, dans son rôle de président de l’ICÉA, ont attiré l’attention sur des éléments qui peuvent constituer des conditions de libération de l’acte d’apprendre. L’ICÉA a mis en évidence certaines de ces conditions : le pouvoir éducatif des personnes en apprentissage, la démocratisation de l’éducation et de la société et l’accès aux médias.

Par ailleurs, la libération de l’acte d’apprendre doit composer avec des forces réfractaires présentes au sein de la société. Au tournant des années 1980, Guy Bourgeault analysa cette contre-réforme néo-libérale en éducation qui eut pour effet de réduire la conception des défis en éducation des adultes. Sous la plume de l’ICÉA, Guy Bourgeault dressa un bilan dévastateur des reculs que connaissait alors l’éducation des adultes.

En conclusion, l’ICÉA met en évidence que la libération de l’acte d’apprendre implique une analyse des relations de pouvoir en éducation, au profit de l’autonomie de la personne en apprentissage. L’appel du président de l’ICÉA, au tournant des années 1980, demeure toujours pertinent et il constitue sans aucun doute une question d’éthique à relever.

La communication de l’ICÉA est disponible ci-dessous en version PDF