ICEA

Institut de coopération pour l'éducation des adultes
 

Assemblée générale de l’ICÉA : l’éducation des adultes à la croisée des chemins

Photo AGA

Le 8 octobre se tenait l’Assemblée générale annuelle de l’ICÉA. L’événement a été l’occasion de prendre acte du travail de l’an dernier, notamment du succès de l’Assemblée mondiale d’éducation des adultes. Concernant l’année en cours, les membres de l’ICÉA partagent une vive inquiétude au sujet de l’impact négatif sur l’éducation des adultes des politiques des gouvernements provincial et fédéral.

Bilan de l’année 2014-2015

Dans un mot d’ouverture, le président de l’ICÉA, Pierre Doray, a fait état de la réussite de l’Assemblée mondiale qui a été un succès de participation par le nombre d’inscriptions et un succès d’intérêt par le nombre de demandes d’ateliers ou de communications qui nous a été envoyées. Le président de l’ICÉA a aussi souligné, qu’au-delà l’organisation de cet événement d’envergure, le bilan montre aussi que l’ICÉA a réalisé de nombreuses actions au cours de l’année.

Ronald Cameron, directeur général sortant, avait été invité à présenter le rapport annuel de l’Institut. L’ICÉA a profité de l’occasion pour témoigner sa reconnaissance pour la contribution de M. Cameron au travail accompli par l’Institut sous sa gouverne. Redressement financier, accent mis sur l’action sociale et politique, gestion réussie du recadrage des activités, à la suite d’une forte réduction des revenus, organisation du 24 heures pour un Québec apprenant et de l’Assemblée mondiale d’éducation des adultes sont quelques-unes des réalisations accomplies par l’ICÉA sous la direction de M. Cameron. Au plan personnel, Pierre Doray, président de l’ICÉA, et Daniel Baril, nouveau directeur général de l’Institut, ont témoigné de la détermination, de la vision et des capacités d’analyse stratégique dont a fait preuve Ronald Cameron pendant son mandat à la direction générale de l’ICÉA. À l’unanimité, l’Assemblée générale a adopté une motion félicitant M. Ronald Cameron pour le travail colossal réalisé au cours de son mandat.

L’année 2015-2016 : éviter des reculs, préparer l’avenir

L’Assemblée générale a adopté un plan d’action ancré dans un contexte de profonds changements des politiques en éducation des adultes des gouvernements du Québec et du Canada. Sous le titre « Éviter des reculs, préparer l’avenir : l’éducation des adultes à la croisée des chemins », le plan d’action de l’ICÉA loge à l’enseigne de la défense de l’éducation des adultes, alors que depuis quelques années les Photo AGApolitiques gouvernementales, incluant les politiques budgétaires, risquent de réduire la capacité du Québec de répondre aux demandes et aux besoins multiples d’apprentissage des individus, des entreprises et des collectivités. « Nous entrons peut-être dans un nouveau cycle des politiques en éducation des adultes, a expliqué Daniel Baril, le directeur général de l’ICÉA, qui se caractérise par une marginalisation apparente de l’éducation des adultes, auprès des pouvoirs publics, alors que, depuis les années 1960, l’éducation des adultes faisaient l’objet d’une reconnaissance de base et que son rôle stratégique bénéficiait d’un consensus chez les gouvernements. »

La situation des centres d’éducation populaire de Montréal illustre les conséquences dramatiques de ces nouvelles politiques en éducation des adultes, puisque ces centres risquent l’éviction de leurs locaux et possiblement la disparition, en raison de l’obligation d’assumer le financement des coûts d’opération et de rénovation des bâtiments où ils logent. L’Assemblée générale de l’ICÉA se tenait dans l’un des centres visés, le Pavillon d’éducation communautaire Hochelaga-Maisonneuve. Ce choix témoigne de la solidarité de l’ICÉA à la cause de l’éducation populaire et de ces centres de Montréal. L’Assemblée générale a d’ailleurs adopté une motion de soutien à la lutte des centres pour leur survie.

Dans ce contexte de politiques d’éducation des adultes en transformation, l’une des principales actions de l’ICÉA au cours de l’année 2015-2016 consiste à réaliser une enquête sur l’impact de ces politiques sur la capacité des organisations à répondre aux demandes d’apprentissage des individus, des entreprises et des collectivités et à adapter leurs services aux conditions et à la disponibilité des personnes. À ce jour, aucun portrait d’ensemble des changements en cours n’a été réalisé ni aucune étude des impacts de ces changements sur l’offre d’éducation des adultes et l’accès à l’éducation des adultes. Conformément à sa mission d’analyse des politiques, l’ICÉA dressera un premier portrait dans une perspective d’évaluation des politiques.

Enfin, l’Assemblée générale a élu un nouveau conseil d’administration. Placé sous le signe de la continuité, celui-ci est composé de :

Claude Bégin (Confédération des syndicats nationaux), Line Camerlain (Centrale des syndicats du Québec), Philippe Gagnon (Commission de la construction du Québec), Isabelle Coulombe (Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec), Caroline Senneville (Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec), Isabelle-Line Hurtubise (Fédération des commissions scolaires du Québec), Frédéric Corbeil (Commission scolaire de Montréal), Marie Thériault  (Université de Montréal), Pierre Doray (Faculté d’éducation, UQÀM), Robert Martin (Association générale des étudiants et des étudiantes de la Faculté de l’éducation permanente de l’Université de Montréal), Paula Duguay (Maman va à l’école), Nicole Perreault (Association québécoise des intervenants en formation générale des adultes), Sylvie Laliberté (InterCep), Anne-Céline Genevois (Projet Ose), Gabrielle Lopez (Réseau pour le développement de l’alphabétisme et des compétences), Léa Cousineau (Présidente sortante), Nicole Boily (membre individuel), Ronald Cameron (membre individuel), Emmanuelle Béguineau (Syndicat des employées et employés de l’ICÉA).

Au terme de l’Assemblée, une première rencontre de ce nouveau conseil d’administration a eu lieu pour élire le comité exécutif de l’Institut qui se compose de :

Pierre Doray (Président), Isabelle-Line Hurtubise (vice-présidente), Nicole Boily (Secrétaire-trésorière), Claude Bégin (Conseiller) et Paula Duguay (Conseillère).

 

Fichier attachéTaille
Plan d'action 2015-2016 de l'ICÉA131.77 Ko