ICEA

Institut de coopération pour l'éducation des adultes
 

L’ICÉA condamne l’abolition des subventions fédérales de trois groupes qui oeuvrent pour l'alphabétisation des adultes

Lundi 26 mai 2014 - ICÉA
Logos du RESDAC, du CDEACF et du Center for literacyL’ICÉA a appris que le Centre de documentation sur l’éducation des adultes et la condition féminine (CDEACF), le Centre for Literacy et le Réseau pour le développement de l’alphabétisme et des compétences (RESDAC) viennent de perdre la totalité de leur financement provenant du Bureau de l’alphabétisation et des compétences essentielles (BACE), département du ministère de l'Emploi et du Développement social Canada (EDSC). L’ICÉA désapprouve cette décision du gouvernement fédéral qui compromet la réalisation de la mission de ces organisations. 
 
D'ailleurs, les résultats du Programme pour l’évaluation internationale des compétences des adultes (PEICA)1, dont les résultats ont été rendus publics en octobre 2013, révèlent que près d'un Canadien sur cinq a de réelles difficultés en lecture et en écriture. Dans un tel contexte, l’ICÉA ne peut que déplorer la décision du gouvernement fédéral de couper le financement d’organisations qui œuvrent en alphabétisation. 
 
Jason Kenney, ministre fédéral de l'Emploi et du Développement social et ministre du Multiculturalisme, par l’entremise de son attachée de presse, Alexandra Fortier, a dit sur le site Web du CBC news Calgary2 que « depuis plusieurs années, le gouvernement fédéral finance les frais d’administration et la recherche des mêmes organisations pancanadiennes, au lieu de financer des projets qui améliorent les niveaux de littératie des Canadiens. » 3 [traduction libre]. Cette vision réductrice du rôle des organismes tels que le CDEACF ou le RESDAC est inacceptable et aura des incidences négatives sur la capacité même des groupes de première ligne de bénéficier du soutien de tels organismes. 
 
Depuis plus de soixante-cinq ans, l’Institut de coopération pour l’éducation des adultes œuvre à valoriser, promouvoir et veiller à la mise en place des conditions essentielles à l’exercice du droit des adultes à l’éducation tout au long de la vie. L’ICÉA sera présent pour défendre l’importance des actions de la société civile et fait appel à la solidarité en période d’austérité. Le RESDAC a publié aujourd’hui une lettre ouverte que l’ICÉA publie sur son site Web. Nous assurons notre soutien aux groupes qui sont touchés par cette décision du ministère fédéral.
  
3. « for many years federal literacy funding was going to the same organizations to cover the costs of administration and research papers instead of funding projects that result in improving the literacy skills of Canadians